5.11.2020, 15:16

Au cours des trois premiers trimestres, ŠKODA AUTO a enregistré un résultat opérationnel de 469 millions d'euros

  • Malgré la pandémie de coronavirus, ŠKODA AUTO a livré 721'900 véhicules de janvier à septembre à ses clients dans le monde entier.
  • Au cours des trois premiers trimestres, le chiffre d'affaires du groupe ŠKODA AUTO* s'élevait à plus de 12 milliards d'euros, pour un taux de rentabilité de 3,9%.
  • Résultat opérationnel nettement positif (469 millions d'euros) dans un environnement commercial difficile
  • Première mondiale réussie du ŠKODA ENYAQ iV début septembre à Prague. La réservation en ligne a débuté et le lancement sur le marché du SUV purement électrique aura lieu au printemps 2021.
  • Les livraisons et résultats au quatrième trimestre dépendront de l'évolution ultérieure de la situation actuelle liée au COVID-19 en Tchéquie et au sein de l'Union européenne ainsi que des mesures nécessaires à la protection de la santé.

Mladá Boleslav / Cham, le 5 novembre 2020 – Au cours des neuf premiers mois de l'année 2020, ŠKODA AUTO a livré 721'900 véhicules à ses clients dans le monde entier (–21,0%). Après que les canaux de distribution ont été rétablis en grande partie au troisième trimestre, les livraisons mondiales du constructeur automobile étaient en septembre de nouveau supérieures au niveau de l'année précédente. Au total, le groupe ŠKODA AUTO* a enregistré un résultat opérationnel nettement positif de 469 millions d'euros fin septembre. Les autres indicateurs financiers reflètent eux aussi la stabilisation générale, même s'ils continuent d'être fortement influencés par les répercussions des mesures d'endiguement de la pandémie de coronavirus. Au cours des trois premiers trimestres de 2020, le chiffre d'affaires de ŠKODA AUTO a atteint plus de 12 milliards d'euros et le taux de rentabilité s'élevait à 3,9%.

Suite à la forte pression exercée sur les livraisons et les chiffres financiers de ŠKODA AUTO au premier semestre en raison des restrictions mondiales visant à endiguer la première vague de la pandémie de COVID-19, le constructeur automobile tchèque a connu une nette envolée au cours du troisième trimestre. Grâce aux canaux de distribution de nouveau stables et aux programmes de redémarrage parfaitement adaptés aux conditions du marché, ŠKODA AUTO a été en mesure de livrer 295'200 véhicules à ses clients. Au total, le groupe ŠKODA AUTO* a enregistré 721'900 livraisons de véhicules à ses clients au cours des trois premiers trimestres, ce qui correspond à un recul de 21,0% par rapport à la même période de l'année précédente. Cette situation est due aux fortes perturbations des marchés ainsi qu'aux interruptions de la production suite à la fermeture des usines pendant 39 jours au deuxième trimestre. Actuellement, celles-ci ne peuvent être compensées en République tchèque en raison de nouvelles restrictions de la production qui pourraient être appliquées d'ici la fin de l'année en lien avec le COVID-19. En septembre, ŠKODA AUTO a livré 102'000 véhicules, soit 2,6% de plus que durant le même mois de l'année précédente. Au cours des trois premiers trimestres, le résultat opérationnel du groupe ŠKODA AUTO* s'élevait à 469 millions d'euros et le taux de rentabilité à 3,9%.

Klaus-Dieter Schürmann, membre du directoire de ŠKODA AUTO en charge des finances et des systèmes informatiques, souligne: «Les chiffres financiers pour le troisième trimestre le prouvent: notre excellente discipline en termes de coûts porte ses fruits. De plus, le programme que nous avons lancé à court terme afin de réduire les coûts et les dépenses en capital fait effet, tout comme les mesures d'optimisation de l'actif circulant et des liquidités. Nous suivons de très près l'évolution actuelle de la situation liée au COVID-19. Nous entreprendrons d'autres démarches afin de compenser au maximum les répercussions financières des mesures d'endiguement du virus, qui sont de nouveau de plus en plus renforcées.»

L'entreprise se tient à ses objectifs à moyen terme et poursuit résolument la plus importante offensive de modèles de son histoire: début septembre, le ŠKODA ENYAQ iV purement électrique a fêté sa première mondiale à Prague. Le lancement sur le marché international du premier modèle de série ŠKODA basé sur la plateforme modulaire d'électrification (MEB) du groupe Volkswagen suivra au printemps 2021. Le constructeur automobile compte sur le fait que le nouveau SUV garantira d'autres impulsions positives et qu'il enthousiasmera d'autres clients pour ŠKODA.

Le directeur des ventes et du marketing de ŠKODA AUTO, Alain Favey, souligne: «Nous avons réussi au cours des trois derniers mois à maintenir notre cap favorable sur les marchés internationaux. Nos concessionnaires fournissent déjà des prestations exceptionnelles tout au long de l'année afin d'encadrer au mieux nos clients dans cette situation particulière. Par ailleurs, nos programmes de redémarrage ont engendré l'effet escompté. Fin septembre, notre part de marché au sein de l'Union européenne a atteint une valeur record de 5,4%, dépassant ainsi de 0,6 point de pourcentage celle de l'année précédente. De plus, le nombre de commandes reçues et de livraisons a augmenté en septembre par rapport à septembre 2019. L'évolution future de nos livraisons de véhicules dépend en grande partie de l'évolution de la vague actuelle de COVID-19. C'est pourquoi il n'est pas possible à l'heure actuelle d'effectuer des pronostics fiables pour le quatrième trimestre.»

Groupe ŠKODA AUTO* – comparaison trimestrielle des chiffres clés, de janvier à septembre 2020/2019**:

Groupe ŠKODA AUTO* – comparaison trimestrielle des chiffres clés, de janvier à septembre 2020/2019**

Au cours des neufs premiers mois, ŠKODA a livré 721'900 véhicules dans le monde entier.
Au cours des trois premiers trimestres, le constructeur automobile tchèque a livré 721'900 véhicules à ses clients dans le monde entier (de janvier à septembre 2019: 913'700 véhicules; –21,0%).

En Europe occidentale, les livraisons ont baissé de 21,2% au cours des neuf premiers mois, passant à 312'900 véhicules (de janvier à septembre 2019: 397'300 véhicules). Sur son deuxième plus important marché au monde, l'Allemagne, l'entreprise a enregistré 113'200 livraisons à ses clients au cours des trois premiers trimestres 2020 (de janvier à septembre 2019: 146'300 véhicules; –22,6 %). En Norvège, le nombre de véhicules livrés a augmenté de 3,2% pour passer à 5'400 véhicules (de janvier à septembre 2019: 5'200 véhicules).

En Europe centrale, ŠKODA a livré 134'700 véhicules au cours des neuf premiers mois de l'année (de janvier à septembre 2019: 159'500 véhicules; –15,6 %). Sur son marché domestique tchèque, les livraisons aux clients ont baissé de 11,3% durant cette période, passant à 62'300 véhicules (de janvier à septembre 2019: 70'300 véhicules).

En Europe de l'Est sans la Russie, ŠKODA a livré 27'400 véhicules entre janvier et septembre, ce qui correspond à un recul de 26,2% (de janvier à septembre 2019: 37'200 véhicules).

En Russie, ŠKODA a pu livrer 65'200 véhicules au cours des trois premiers trimestres, soit une augmentation de 6,0% (de janvier à septembre 2019: 61'500 véhicules).

Sur son plus grand marché au monde, la Chine, l'entreprise a livré 124'900 véhicules à ses clients au cours des neuf premiers mois (de janvier à septembre 2019: 194'500 véhicules; –35,8 %).

En Inde, les livraisons aux clients ont chuté à 6'800 véhicules de janvier à septembre (de janvier à septembre 2019: 10'800 véhicules; –36,6 %).

En Turquie, ŠKODA a enregistré 15'800 livraisons de véhicules au cours des trois premiers trimestres, ce qui correspond à une augmentation de 91,8% par rapport à la même période de l'année précédente (de janvier à septembre 2019: 8'200 véhicules).

Livraisons de la marque ŠKODA aux clients au troisième trimestre 2020 (en unités, chiffres arrondis, par modèle; +/– en pourcentage par rapport à l'année précédente):

ŠKODA OCTAVIA (189'400; –29,6%)
ŠKODA KAROQ (96'500; –13,2%)
ŠKODA KODIAQ (96'300; –20,2%)
ŠKODA KAMIQ (90'600; +154,5%)
ŠKODA FABIA (77'600; –44,4%)
ŠKODA SUPERB (61'000; –20,8%)
ŠKODA RAPID (54'300; –50,5%)
ŠKODA SCALA (46'300; +120,9%)
ŠKODA CITIGO (vente uniquement en Europe: 9'900; –)

Share this: