7.2.2020, 12:37

RS – deux lettres qui «électrisent» les fans de ŠKODA

  • La ŠKODA 130 RS, premier jalon majeur des 45 ans d'histoire des modèles sportifs RS
  • Sur certains marchés, vingt pour cent des livraisons de la troisième génération d'OCTAVIA concernent l'OCTAVIA RS
  • L'OCTAVIA RS iV signe un nouveau succès avec, pour la première fois, un modèle RS proposé avec motorisation hybride plug-in.

Mladá Boleslav, le 7 février 2020 – Depuis plus de 45 ans, les lettres RS «électrisent» les fans des modèles ŠKODA résolument sportifs. Le sigle RS signifie «Rally Sport». Et depuis l'an 2000, il signe également, outre les voitures de course couronnées de succès comme la légendaire ŠKODA 130 RS, les versions les plus sportives de certains modèles de série du constructeur automobile tchèque. Aujourd'hui, vingt ans après les débuts de la première OCTAVIA RS, la quatrième génération de la ŠKODA OCTAVIA écrit un nouveau chapitre de la success story de la famille RS avec, pour la première fois, une motorisation hybride plug-in.

Avec sa famille RS, ŠKODA célèbre plus de 45 années de succès sur les pistes de rallye et les circuits de course. Aujourd'hui, les modèles de série RS offrent aussi sur la route une dose raisonnable de sportivité. L'histoire du sigle «RS» commence en 1974. Cette année-la, le fabricant utilise pour la première fois l'abréviation de «Rally Sport» pour désigner les modèles des prototypes de rallye ŠKODA 180 RS et 200 RS. Ce sigle dynamique s'imposera par la suite comme un symbole légendaire de sport automobile, notamment grâce au franc succès recueilli par la ŠKODA 130 RS au cours des années 1970 et 1980. À partir de l'an 2000, les modèles de série RS, pensés et conçus dans un esprit de sportivité, écrivent de nouveaux chapitres de leur success story – la gamme de modèles comprend désormais l'OCTAVIA RS, la FABIA RS et le KODIAQ RS.

Un tournant majeur: ŠKODA 130 RS
Après des essais réussis avec les prototypes de rallye 180 RS et 200 RS, ŠKODA présente en 1975 la ŠKODA 130 RS, un modèle développé spécialement pour des engagements réguliers dans des courses automobiles. Grâce à une construction allégée conséquente avec des pièces de carrosserie en aluminium (toit et enveloppe extérieure des portes) et en plastique renforcé à la fibre de verre (ailes et capot avant), le coupé deux portes basé sur le modèle de série ŠKODA 110 R ne pèse que 720 kg et devient un modèle à succès. La voiture de course à propulsion arrière est équipée d'un moteur de 1.3 litres avec une puissance de 140 ch et enchaîne les succès jusqu'en 1983 sur les circuits de rallye internationaux et les pistes de courses. En 1977, la 130 RS s'octroie les deux premières places de sa catégorie au légendaire rallye de Monte-Carlo et remporte également le rallye de l'Acropole. Sur circuit, elle remporte la victoire finale du championnat européen des voitures de tourisme en 1981.

Une star parmi les voitures de série: ŠKODA OCTAVIA RS
En 2000, ŠKODA fait son entrée dans le championnat du monde des rallyes avec l'OCTAVIA WRC et utilise pour la première fois le sigle RS sur un modèle de série. Depuis lors, la combinaison de lettres signe la version la plus sportive de chaque série de modèles, conjuguant à la perfection le plaisir au volant à la praticité caractéristique de la marque ŠKODA. Il y a 20 ans, la ŠKODA OCTAVIA RS devient le premier modèle de cette famille de produits, qui connaîtra par la suite un franc succès; avec son moteur turbo 1.8 l et ses 132 kW (180 ch), il est le gage d'une conduite sportive. Proposé dans un premier temps en version berline, il sera décliné un an plus tard en version break également; plus de 17'600 unités sortiront des usines jusqu'en 2005. La deuxième génération de l'OCTAVIA RS est équipé d'un moteur à essence 2.0 TFSI de 147 kW (200 ch) ou, pour la première fois, d'un moteur diesel: le modèle 2.0 TDI développe 125 kW (170 ch) et est proposé à son tour dans les modèles de variante berline et break. Au total, plus de 87'800 unités sortent des chaînes de production, portant ainsi à plus de 100'000 le nombre total d'unités produites – et ce, dès la deuxième génération de l'OCTAVIA RS.

À partir de 2013, la troisième génération d'OCTAVIA RS connaît un succès encore plus retentissant et, pour la première fois, elle arbore sur l'arrière une bande réfléchissante continue de couleur rouge, qui deviendra dès lors caractéristique des modèles RS. Dans un premier temps, le modèle 2.0 TSI développe une puissance de 162 kW (220 ch), tandis que le 2.0 TDI délivre désormais 135 kW (184 ch) et est décliné pour la première fois en version traction intégrale. Plus tard, le modèle à essence développera fièrement 169 kW (230 ch), et jusqu'à 180 kW (245 ch) pour le modèle OCTAVIA RS 245. Comme à l'accoutumée, la troisième génération est à son tour disponible en versions berline et break et jouit d'un grand succès auprès des fans. En Allemagne, en Grande-Bretagne et en Suisse, les modèles RS représentent plus de 20% des livraisons de véhicules de la série OCTAVIA. ŠKODA produit au total 172'000 véhicules de la troisième génération de l'OCTAVIA RS.

La famille s'agrandit: ŠKODA FABIA RS
En 2003, la famille RS s'agrandit avec le nouveau FABIA RS. Le dernier-né est présenté au Salon de l'automobile de Genève et constitue le modèle de base du nouveau véhicule de rallye FABIA WRC dévoilé en parallèle. Le moteur 1.9 TDI décliné exclusivement sur la version RS de la série FABIA développe quelque 96 kW (130 ch) et combine de très belles performances de conduite avec une faible consommation de seulement 5.6 litres de diesel aux 100 km. Le sprint standard de 0 à 100 km/h est réalisé en 9.6 secondes, et la vitesse maximale est de 204 km/h. En 2010, la version RS de la deuxième génération de la FABIA est proposée avec un moteur essence de 1.4 litres d'une puissance de 132 kW (180 ch) assorti d'une double suralimentation turbo et compresseur et d'une boîte DSG 7 rapports. Pour la première fois, la FABIA RS est également disponible en version break.

Détenteur de records: ŠKODA KODIAQ RS
Le KODIAQ RS dévoilé en 2018 est le premier SUV de la famille RS. Détenteur du record du tour dans la catégorie SUV sept places avec un temps de 9:29.84 sur la légendaire boucle nord ou «Nordschleife» du Nürburgring – d'une distance de 20.832 kilomètres –, il démontre son caractère sportif avec brio. Son moteur TDI 2.0 de 176 kW (240 ch) fait rimer de manière impressionnante performance et durabilité. Le système Dynamic Sound Boost souligne acoustiquement la présence émotionnelle du plus puissant des KODIAQ.

À suivre: ŠKODA OCTAVIA RS iV
La quatrième génération du ŠKODA OCTAVIA écrira bientôt le prochain chapitre de la success story de RS. Un moteur hybride rechargeable équipera l'OCTAVIA RS iV, une première pour un modèle haut de gamme sportif de la marque ŠKODA. Il sera présenté en première au Salon de l'automobile de Genève qui se tiendra du 3  au 15 mars 2020.

 

Share this: